1.png
 

Création 2024 


L'histoire

Lucette et Michel s’aiment. Éperdument, du haut de leur 70 ans. Ensemble, c’est plus d’un siècle qu’ils pèsent Lucette et Michel. Et ils s’aiment encore follement, jusqu’à ce que mort les sépare, comme on dit. Mais, ils sont malades, Lucette et Michel, tous deux malades et fatigués. Usés, comme on dit. Alors cette mort-là, on la leur a accordée, ensemble. Ensemble, cette belle mort-là, côte à côte dans leur lit deux places. Un suicide assisté, tout ce qu’il y a de plus légal, de plus létal. Mais Lucette et Michel sont aussi père et mère d’une fille Elise, qui le lendemain de cette ultime nuit, n’aura plus de parents. La Nuit est devenue jour, raconte cette dernière nuit, celle du Père, de la Mère et de la Fille. Celle où chacun à présent connaît le jour et l’heure.  Comme Les amants du Lutetia, Lucette et Michel décident qu’un jour, il est temps d’en finir, qu’ils sont bien assez vieux pour faire de beaux morts, ainsi unis, les fiancés convolent vers leurs dernières noces.

« On les a trouvés se tenant par la main, les yeux fermés vers d’autres matins », comme le chantait Piaf dans ses Amants d’un jour.




Ecriture et Mise en scène  Vanessa Verstappen

Assistanat à la mise en scène Judith Ciselet 

Interprétation Jo Deseure, Anne Schmitz, deux Aînés (distribution en cours)

Prochaines dates : 

7- 25 novembre : Résidence recherche/expérimentation - Ateliers participatifs-rencontre 65+/ Ecriture plateau / Poésie polysémique

@ Théâtre de Namur/CCN

 
2.png